Puisqu’il importe de savoir qui est « l’autre » qui va nous recruter, il est essentiel d’identifier des informations clés. Autant pour savoir qui est derrière la petite annonce que pour engager son plan de bataille avant d’adresser des candidatures spontanées.
Dans un premier temps, on privilégiera le secteur, le métier ou l’on se sent le plus à l’aise. C’est là ou la motivation sera maximale ! Là ou l’on argumentera aisément ; on sera le plus efficace. Et si cela ne marche pas ? On élargit le champ de ses recherches …
NE PAS OUBLIER :
Même si le marché est plus tendu, on ne peut raisonner comme si on allait vendre un produit de grande consommation qui se heurte au contexte d’une conjecture défavorale ! En ayant des qualifications précises, je me positionne comme un « produit » singulier, voire exceptionnel. Il y a donc un marché et il va falloir être plus malin que ses compétiteurs sur ce créneau.
QUELQUES ENDROITS A VISITER :
– Les sites internet des entreprises (particulièrement le rapport annuel pour les grosses entreprises accessible via les onglets « info presse » ou « info financières ») souvent accessible via le site entreprise.com.
– Les sites des syndicats professionnels et autres fédérations.
– Les sites de sociétés d’études (Ipsos, CSA, TNS, Sofres) n’hésitent pas à mettre en ligne des études sectorielles.
– Les blogs (en tapant le mot de l’entreprise recherchée).
– Le site SLIDESHARE met à disposition des présentations réalisées dans des colloques et autres manifestations.
– Le site TED donne accès à des présentations orales exeptionnelles qui permettent d’actualiser ses connaissances sur un grans nombre de sujets.