Le terme de buzz monitoring qui sous tend un contrôle est contradictoire avec le principe du blog qui est libre. En fait on ne peut pas contrôler les choses. 70% de ce qui se dit sur une marque sur internet échappe aux marques. Il se crée aujourd’hui 2 blogs par seconde dans le monde. Si la marque a une actualité, internet est une caisse de résonance. Si une marque n’est pas totalement transparente sur la toile alors en retour il se produit un effet boomerang très négatif qui échappe à la marque.. Il faut regarder ce qui se passe et comment ça évolue car on ne peut pas créer de communauté mais simplement se greffer sur une communauté existante. Une marque peut alors interagir en dehors de son site, mais pas seulement sur internet, sur les mobiles également… Ce qui est important c’est de trouver des opportunités pour débusquer des réseaux et se connecter avec des publics au moment où ils sont réceptifs.

Les marques doivent être respectables et engager un dialogue honnête et humain. Elles ne peuvent aller sur les réseaux sociaux uniquement quand elles sont prêtes. Les valeurs pour créer une relation durable sont  authenticité, spontanéité, régularité. Nous sommes arrivés dans un monde gigantesque où les blogs permettent de se retrouver, de se rencontrer et de retrouver une communication entre citoyens et contributeurs en toute transparence.