Pensées receuillies sur Post-It, à la suite de la rencontre Tortue Bleue du 14 Septembre 2009 sur le thème « Les mots porteurs de nouvelles idées« .

POUR MOI, CE SOIR, PRENDRE UNE LONGUEUR D’AVANCE, C’EST…

 

« écouter. . .échanger. . .proposer. . . agir. . . rassurer. . . rire! Longue vie à la Tortue Bleue! »

« Créer des liens. . . Prendre son temps. . . Ecouter. . .

Maîtriser les mots »

« Discerner et imaginer »

« Ouvrir les portes, sortir du cadre »

« Le contenu c’est le produit. Stress dans la publicité; infantilisation ? »

« C’est prendre le temps de faire l' »arrêt sur mot » »

« Transcender les crispations pour ouvrir des brêches fécondes par où la sève du changement bouscule les rigidités du mot « gérer » pour permettre de « suggérer » »

« C’est partir à temps et dépasser tous les lapins »

« C’est dîner à la Tortue Bleue »

« C’est échanger des idées sur des sujets de société importants afin de pouvoir anticiper les besoins et modes de fonctionnement de demain »

« Savoir gérer son stress et optimiser son investissement pour un développement harmonieux »

« Prendre du recul. . . car prendre du recul c’est prendre de l’élan! (MC. Solaar) »

« Surprendre »

« Jamais le mot plus gros que la chose »

« Etre plus « analytics » que la veille »

« Ne pas laisser les zenverdeurs manger les tortues bleues »

« La Tortue Bleue nous préserve de se « Lombardiser » »

« Gérer l’irrationel ou gérer l’immédiat ou l’impossible n’est pas possible ! Il faut suggérer! »

« De ne plus parler de la crise »

« La gratonomie comme le segelex m’ont interpellés! Entre justesse de tir et gaf. . . « 

« Déconnecter »