Un personne qui recrute est surtout intéressée par ce que son entreprise va devenir, par demain.
Or, les candidats ont tendance à se raccrocher à leur passé, à l’évoquer de long en large. Particulièrement les seniors qui pensent que c’est leur expérience qui fera la différence ! Et bien non, c’est ce qu’on apporte à l’autre en termes aussi illustrés que possible qui intéresse un recruteur.
Ce n’est pas notre passé, nos prouesses qui intéressent les autres. Il faut séduire…Et cela passe par une mise en avant des bénéfices que notre contribution va apporter aux autres…
Pas simple de parler d’avenir, surtout qu’il est de moins en moins prédictible. C’est pourtant le travail auquel il faut s’atteler. Posons-nous la question : qu’est que j’ai envie d’apporter aux autres. Mon passé viendra soutenir, légitimer, crédibiliser ma promesse mon engagement.
D’ailleurs, dans un monde qui change aussi vite, mon passé n’est pas extrapolable de façon aussi évidente. Chacun aura remarqué que les banques et assureurs qui vendent des produits de placement doivent écrire : « les performances du passé ne son pas une garantie des performances à venir ».
Demain s’invente à partir de maintenant. Ce qui permet de proposer un projet, une envie, quelque chose de différent de ce que l’on a fait hier…